ZOOM SUR BIKE CENTER, NOUVEL ADHÉRENT NANTAIS

Mehdi Loirat et Pascal Janisson chez Bike Center à Nantes

Pascal Janisson (à droite sur la photo) est président de Bike Center, boulevard Maréchal Juin à Nantes. Suite à un besoin en comptabilité, il a décidé de faire appel à Vénétis pour recruter un assistant comptable polyvalent à temps partagé. Une demande rapidement réglée avec la mise à disposition de Mehdi Loirat qui a intégré Bike Center 2,5 jours par semaine. 

• Vous avez racheté Bike Center il y a 5 ans : avec quelle envie et quels objectifs ?

PJ : Avec l’envie d’agir dans le sens de l’histoire : réduire notre empreinte écologique, avoir plus de plaisir pour tous et moins d’isolement seul dans sa voiture, libérer la mobilité.
Nos objectifs sont de devenir un acteur important de la mobilité douce sur la France et de proposer des modes de transport alternatifs à la voiture, plus libres, plus verts, plus sains, mais aussi plus économiques…

• Quels produits / services offrez-vous ? Qu’est-ce qui vous différencie d’autres vendeurs de vélos ?
PJ : Les produits : des vélos électriques, mais aussi tous les accessoires dont a besoin le cycliste.
Les services : parking à proximité, conseil, réparation et maintenance, essais de la flotte, location, reprise, site de e-commerce, livraison… 

La valeur ajoutée de Bike Center c’est le choix, la compétence de spécialistes des vélos à assistance électrique depuis 15 ans (les premiers sur Nantes en 2005), le showroom et atelier de 300 m2, 7 marques, plus de 100 modèles à l’essai…

• A quel moment vous êtes-vous tourné vers Vénétis ?

PJ : Au moment où mon alternante avait fini ses 2 ans chez Bike Center. Je devais trouver une solution pas plus chère et moins contraignante. Vénétis est novateur. Ça m’a plu.

• Quels avantages avez-vous trouvé à la solution du temps partagé ?
PJ : Côté salarié, on donne la possibilité à des personnes de trouver du travail mais surtout de multiplier leurs expériences et de s’adapter à plusieurs modes de fonctionnement.
L’avantage, côté entreprise, est de pouvoir embaucher une personne compétente sur la durée nécessaire et sans contraintes sociales.

• Mehdi vous a rejoint récemment pour travailler 2,5 jours par semaine comme assistant comptable polyvalent, comment se passe cette nouvelle collaboration ?
PJ : Très bien. Sa difficulté a été de s’adapter à 3 entreprises, et donc à des tâches différentes, 3 fonctionnements différents, 3 managements et profils de collaborateurs différents. Il a rapidement pris ses marques et doit maintenant trouver des gains de productivité pour aller plus en profondeur dans son analyse comptable et être force de proposition.

• Que vous apporte-t-il ?
PJ : Il est rassurant de pouvoir s’appuyer sur lui sur les tâches d’enregistrement et de rapprochement (factures fournisseurs, BL, TVA), de suivi de la trésorerie, d’archivage et de suivi du quotidien (caisse, virements, remises de chèque…). Il est aussi un relai, pour moi, auprès de Bakertilly/Strego, notre expert-comptable.

• Qu’auriez-vous envie de dire à des entreprises qui ne connaissent pas le temps partagé ?
PJ : C’est le meilleur moyen d’embaucher une personne pour un temps inférieur à 35h si l’on ne veut pas se soucier des contraintes sociales. Mais c’est aussi la possibilité d’adhérer à un cercle vertueux, une association qui respecte et suit ses salariés.

Merci à Pascal Janisson pour sa disponibilité !

ENTREPRISE

Vous avez besoin de compétences ?

CANDIDAT

Vous souhaitez rejoindre Vénétis ?